Mutuelle La Mayotte

mutuelle la mayotte

mutuelle à but non lucratif, gestionnaire d’établissements sanitaires et médico-sociaux

Suite aux attentats tragiques, le Président de La Mutuelle la Mayotte M.Jean-Michel Floret et le Directeur M.François Delacourt, ont souhaité s'adresser à l'ensemble des professionnels :

 

" Lors des événements qui se sont déroulés ce vendredi 13 Novembre à Paris, les valeurs que nous défendons, au quotidien, dans nos actions ont été sauvagement mises en cause.

Ces attaques terroristes et barbares ont été perpétrées à l’encontre de personnes, indépendamment de leurs convictions, de leurs confessions religieuses ou de tout autre signe distinctif, alors qu’elles partageaient des moments de convivialité et d’humanité à la terrasse d’un café, dans une salle de concert ou dans un stade.

Aujourd’hui, nous avons la lourde responsabilité, à la lumière des valeurs qui sont nôtres : citoyenneté, laïcité et humanisme, d’apporter notre soutien aux enfants, aux jeunes et aux adultes que nous accompagnons.

En tant que professionnel de la Mayotte, vous aurez la noble et délicate mission d’aider ce public en recueillant leurs émotions et leurs ressentis. Notre rôle est avant tout d’apaiser, d’écouter, de rappeler et d’expliquer ce que sont la démocratie, la culture, la citoyenneté et le vivre ensemble.

Bien qu’il soit vain de céder à la peur, nous devons également diffuser certaines règles de sécurité.

Chaque professionnel, quelle que soit sa place dans l’organigramme, à un rôle déterminant, car ce n’est que collectivement que nous avancerons dans le progrès de la condition humaine.

En tant que professionnel, vous pouvez légitimement manifester des inquiétudes, une difficulté à communiquer autour de ces événements. Nous vous informons que votre direction se tient à votre disposition afin de vous soutenir.

Nous sommes convaincus que chacun d'entre nous participera pleinement, que ce soit dans sa vie professionnelle ou personnelle, aux actions de solidarité mise en œuvre suite à ces événements tragiques. "