Mutuelle La Mayotte

mutuelle la mayotte

mutuelle à but non lucratif, gestionnaire d’établissements sanitaires et médico-sociaux

La création de la Mayotte est l’aboutissement d’un projet esquissé dans une autre maison d’enfant de l’entraide française « Le Château de Coudray » près de Chinon au cœur de la Touraine de 1945 à 1947.

L’histoire de la Mayotte commence en janvier 1948. En ce début d’année, un groupe d’éducateurs, d’instituteurs et de personnel divers (jardinier, lingère, homme d’entretien, secrétaire), issu du Château de Coudray, et sous la direction de Fernand CORTEZ prend la responsabilité d’une maison d’enfants gérée par l’entraide française au 161 rue de Paris à Montlignon.

La guerre terminée, l’entraide française ne se justifie plus : on commence à fermer les maisons d’enfants dont elle assurait les revenus. Il faut trouver un financement. La sécurité sociale, qui se met en place, prend en charge certains établissements à dominante médicale.

Fernand CORTEZ prend contact avec le professeur R. ZAZZO, directeur de laboratoire de psychologie de l’enfant à l’hôpital Henri Roussel, «La Mayotte» commence à recevoir des enfants examinés à la consultation de l’hôpital et au laboratoire de psychologie de l’enfant. Des médecins, des psychologues et des rééducateurs de l’hôpital acceptent des vacations pour suivre les enfants placés à «La Mayotte» et compléter l’action des enseignants et des éducateurs.

La situation juridique de la propriété est confuse. Mme DUPUY a fait don des lieux à la Société des employés du « petit parisien ». Mais le « petit parisien » accusé de collaboration a disparu et la société des employés n’a plus d’existence réelle. Fernand CORTEZ trouve une solution grâce à René LABORIE qui s’efforce alors de regrouper les différentes sociétés de secours mutuels des entreprises de presse de la région parisienne afin de créer une grande mutuelle parisienne de la presse. La Mutuelle devient propriétaire de «La Mayotte», c’est ainsi qu’on nomme maintenant l’établissement et assume la gestion de l’institut médico-pédagogique qui se crée.

Dès sa création et au travers des actions thérapeutiques, pédagogiques et éducatives proposées aux enfants, les valeurs de laïcité, de mutualisme et l’apprentissage de la citoyenneté s’inscrivent dans l’histoire de la mutuelle, et fondent son histoire.

 

Valeurs

La Mutuelle La Mayotte est attachée :

A l’humanisme,
recherche d’un progrès de la condition humaine,
A la citoyenneté,
inscription dans une société de droit et de responsabilité partagée,
Au mutualisme,
manifestation de la solidarité au-delà des différences de condition,
A la laïcité,
volonté de respecter les convictions et les choix de vie.

Elle a la volonté d’inscrire son action dans le cadre des missions de service public et d’intérêts généraux d’éducation et de soins.

 

La laïcité

Pour la Mutuelle la laïcité s’exprime comme le respect des consciences qui nous préserve de tout intégrisme et de toute exclusion. C’est une valeur, et non pas un dogme qui nous enfermerait et ne nous permettrait pas d’appréhender l’importance du fait religieux pour certaines familles. Les établissements de la Mayotte sont des lieux neutres qui respectent les conceptions philosophiques et religieuses de chacun, dans la mesure où ces conceptions ne comportent pas de rejet ou de refus de la pensée de l’autre.

Le mutualisme

Le mutualisme est le mouvement politique et historique qui a conduit à la création des formes mutualistes ou coopératives d'association dans le secteur économique non marchand. L'adjectif mutuel désigne, plus précisément, le caractère réciproque d'un droit ou d'une obligation. L’association coopérative n’est pas un groupement instinctif, mais une forme structurée de la vie en société qui nécessite des règles, et repose sur l’entraide et la coopération. C’est cette définition, de la mise en commun, qui répond au mieux des valeurs de la Mutuelle la Mayotte. Le mutualisme s’inscrit dans notre histoire, et nous oeuvrons pour qu’elle s’exprime dans nos pratiques au travers :

  • de la richesse du lien social : qui se tisse entre les membres de la Mayotte, au travers de nos instance de concertation, mais aussi dans la vie de tous les jours, et nous travaillons à ce qu’elles concernent tous les acteurs de nos établissements , usagers, parents, salariés.
  • de la solidartité et de l'humanité : pour travailler et s’impliquer dans nos établissements, les valeurs de solidarité et d’humanité doivent être partagés. 
  • de la capacité de médiation : la résolution des conflits non violente et respectueuse de chacun est privilégiée.
  • de la mise en commun de savoir au service d’un travail interdisciplinaire qui permettent d’opérer entre les diverses disciplines un processus d’échange qui crée des interactions et un enrichissement mutuel.