Mutuelle La Mayotte

mutuelle la mayotte

mutuelle à but non lucratif, gestionnaire d’établissements sanitaires et médico-sociaux

Nos missions

L’action des établissements de la Mutuelle la Mayotte repose sur un triptyque comportant ses références théoriques :

  • la théorie analytique pour le soin,
  • la construction de soi dans la relation à l’autre dans le cadre d’un environnement cohérent pour l’éducatif,
  • les méthodes actives et à la pédagogie institutionnelle, pour la pédagogie.

Nous sommes attachés à ce que notre action se réfère de façon ouverte à ce cadre théorique. La qualité d’un établissement ne repose pas en effet sur son attachement à un modèle théorique mais sur sa capacité à trouver dans les théories en sciences humaines :

  • ce qui se révèle pertinent dans une situation donnée,
  • ce qui prend sens pour les personnes accueillies et qui est suffisamment proche de ce qu’elles sont pour leur être utiles,
  • ce qui est opérant par l’engagement relationnel des professionnels.

Dans l’esprit des lois du 2 janvier 2002 et du 11 février 2005, nous nous efforçons d’offrir aux enfants et à leur famille un accueil respectueux de leur situation d’usager, dans l’esprit d’une mission de service publique qui repose sur :

  • la disponibilité des personnels,
  • la courtoisie et considération,
  • l’information et écoute,
  • le confort et l’agrément des locaux.

La dimension thérapeutique

Chaque jeune peut bénéficier d’un espace de dialogue et d’écoute à visée thérapeutique. Si l’équipe soignante est garante de ces prises en charges, la dimension thérapeutique revêt une dimension institutionnelle qui concerne l’ensemble des professionnels.

La pédagogie institutionnelle

Il ne s’agit pas d’une méthode, mais d’une éthique.
Dans nos établissements nous respectons la Loi de la République. Pour la faire vivre un certain nombre de limites sont à mettre en place pour pouvoir vivre ensemble. Ce vivre ensemble peut s’exprimer que dans les lieux adaptés et réservés aux différentes prises en charge et espace de vie de l’institution et de chaque établissement.
C’est à partir de la Loi qui protège, des limites qui définissent le niveau de responsabilité des actes de chacun, des lieus structurants et rassurants, que peut alors exister le rapport à l’autre, le langage.
L’ensemble des projets d’établissement intègre outre les conseils de la vie sociale, des lieux d’apprentissage de la vie en démocratie, dénommés « Rond ».