Mutuelle La Mayotte

mutuelle la mayotte

mutuelle à but non lucratif, gestionnaire d’établissements sanitaires et médico-sociaux

La Mayotte c'est aussi une volonté d’inscrire la qualité comme un outil au service des personnes accueillies

Les établissements de la Mutuelle développeront une démarche d’évaluation interne visant à :

  • apprécier leur rapport aux procédures, références et recommandations de bonnes pratiques ;
  • offrir une vision de leur fonctionnement et de son contexte : le projet d’établissement répond-il aux besoins des personnes ? S’inscrit-il dans le contexte de son territoire et des schémas adoptés ? La manière dont il est mis en œuvre produit-elle la meilleure efficience ?
  • apprécier si le projet d’établissement se situer à la convergence de la commande publique et des orientations du projet associatif
  • tendre vers une mesure de l’impact des actions conduites »

La Mutuelle La Mayotte veillera à ce que dans ses établissements la démarche qualité :

  • soit conduite au regard des procédures, références et recommandations de bonnes pratiques professionnelles de l’HAS et de l’ANESM pour l’organisation de l’établissement, le droit et la participation des usagers, le positionnement de l’établissement dans son environnement, la sécurité des biens et des personnes.
  • soit conduite au regard d’un référentiel construit sous l’égide du directeur et par les équipes thérapeutiques, éducatives et pédagogiques pour évaluer le projet d’établissement, ses modalités de mise en œuvre et la personnalisation des prestations.
  • soit conduite au regard des objectifs suivants : le projet qualité vise à initier/poursuivre la recherche de la satisfaction des personnes accueillies et de leurs proches, du personnel, des correspondants, des institutions sociales et sanitaires ainsi que des fournisseurs « de l’établissement » ou « du service » et notamment :
  • à améliorer la qualité des prestations délivrées aux personnes accueillies et à leurs proches
  • à donner confiance aux personnes accueillies, à leurs proches et aux correspondants ;
  • à motiver et responsabiliser l’ensemble du personnel ;
  • à faire évoluer les pratiques et les compétences à renouveler le dialogue au sein de l’établissement 
  • à améliorer les conditions d’exercice et de travail du personnel ;
  • à optimiser et préserver le savoir-faire dont est dépositaire « l’établissement » ou « le service » ;
  • à favoriser les rapports avec les fournisseurs ;
  • à renforcer le positionnement « de l’établissement » ou « du service » dans le paysage local ;
  • à faciliter les procédures d’évaluation et de conventionnement ;
  • à s’adapter et anticiper les besoins sociaux
  • soit participative pour cela :

Les directions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques utiliseront à la fois le guide de l’évaluation de l’ANESM et les documents de l’HAS pour sensibiliser les services à l’importance de la démarche et à son utilité pour l’amélioration du service rendu aux enfants.
tous les groupes d’autoévaluation se tiendront sur des temps de travail ordinaire des salariés, et les temps de réunions seront programmés de façon à faciliter la mis en œuvre des dits groupes.

  • prévoit que l’évaluation soit renouvelée tous les 5 ans et donne lieu à la rédaction d’un rapport qui sera transmis à l’autorité ayant délivré l’autorisation.
  • soit une démarche permanente qui respecte le schéma suivant :

La démarche Qualité